Concept de la Petite Maison en tant que moyen de rembourser la dette de Karma et moyen d’aider les défunts à l’Au-delà :

 

La nature des maladies chez l’homme peut être divisée en deux catégories : les maladies du corps physique, et les maladies causées par l’énergie négative du Karma. L’« esprit-étranger » est un type très fréquent de ces dernières. L’énergie négative du Karma située sur une personne correspond en effet à sa dette de Karma. La maladie causée par l’énergie négative du Karma peut se présenter sous forme de maladie physique ou mentale.

 

Souvent, cette énergie négative provient de nos ancêtres, de nos bébés avortés (volontairement ou involontairement), de nos amis proches ou des personnes avec qui nous avons eu des problèmes, ou encore des esprits résidant dans le même logement que nous. Lorsque l’esprit étranger reste présent trop longtemps dans le corps physique d’une personne, celle-ci tombe malade facilement ou développe une maladie difficile à diagnostiquer et, par conséquent, à guérir. Dans le cas de manifestations mentales, elle a un mauvais caractère, ou est confrontée à des difficultés dans sa carrière et ses études, ou devient malchanceuse… En un mot, le cours de son destin s’incline.

 

Maître LU, doté d’un troisième œil à force transcendantale, a reçu la bénédiction de Guan Yin, Bodhisattva de la Grande Compassion. Ainsi guidé par celui-ci, il révèle au grand public les vrais causes des maladies étranges ou incurables, conseille au gens de suivre les enseignements de Bouddha, et de soigner leur maladie par les récitations des soutras et mantras.

 

La Petite Maison, combinée aux récitations des 4 soutras/mantras, nous permet de rembourser nos dettes de Karma et ainsi de guérir de nos maladies. Elle peut même envoyer les défunts de notre famille au monde du Ciel (Paradis). La Petite Maison nous est enseignée par Guan Yin, Bodhisattva de la Grande Compassion, elle est un grand trésor pour la période particulière de ce monde (la dernière phase du cours évolutif du monde des hommes).

 

Faisons une comparaison pour mieux comprendre l’effet de la Petite Maison : pour le monde situé en dessous du monde des hommes, elle est un chèque d’un gros montant, idéal pour rembourser nos dettes de Karma ; elle est comme une énergie puissante destinée à envoyer les défunts au Ciel (ou à un monde du Haut encore plus élevé). C’est pour cela que la Petite Maison est un moyen efficace pour inviter l’esprit-étranger à partir et ainsi guérir le corps malade.

Voici la Petite Maison en version chinoise non remplie.

La Petites Maisons disponibles en version anglaise se trouve dans les parties annexes du livre (à imprimer sur feuille JAUNE).

littlehouse_zh

 

II .1  Exemple pour remplir la Petite Maison

Voici un exemple de remplissage de la Petite Maison, traduit en français :

littlehouse_fr

 

II.2 Guide de pratique pour la Petite Maison

II.2.1 Format de la Petite Maison,

Généralement, vous imprimez 4 Petites Maisons sur une feuille de papier JAUNE au format A4, et vous découpez la feuille A4 en 4 Petites Maisons avant l’usage.

 

 

II.2.2 Les 4 soutras/mantras de la Petite Maison :

  • DA BEI ZHOU 27 fois
  • XIN JING 49 fois
  • WANG SHENG ZHOU 84 fois
  • QI FO MIE ZUI ZHEN YAN 87 fois

*Peu importe si vous les récitez quelques fois de plus, mais ne les récitez JAMAIS MOINS que ce qui est demandé !

 

II.2.3 Lieu et heure de la récitation

  • DA BEI ZHOU et QI FO MIE ZUI ZHEN YAN : vous pouvez les réciter à toute heure et dans tous les endroits.
  • XIN JING : à réciter jusqu’à 22h00 au plus tard,
    • WANG SHENG ZHOU : à réciter uniquement lorsqu’il fait encore jour ! (en France, jusque vers 19h00 en été et vers 16h00 en hiver)

 

*Ces deux derniers soutras ne doivent pas être récités dans les conditions météorologiques suivantes : forte pluie, et/ou foudre, et/ou tonnerre, et/ou vent fort, et/ou lorsqu’il fait trop sombre.

*Si vous ne vous sentez soudain pas bien lors de la récitation des deux derniers soutras, par exemple si vous avez mal à la tête ou des vertiges, il vaut mieux arrêter la récitation immédiatement.

 

 

II.2.4 Récitation des 4 soutras/mantras

  • Commencez plutôt par réciter quelques fois DA BEI ZHOU pour vous fortifier avant de réciter les soutras/mantras de la Petite Maison.
  • Il n’est pas recommandé de faire de la récitation pour la Petite Maison lorsque vous vous sentez faible ou nerveux.
  • Pour la plupart d’entre vous, il vaut mieux réciter au maximum 4 ou 5 Petites Maisons par jour, sinon la qualité ne peut être garantie.
  • Lorsque vous vous sentez très fatigué ou que vous avez mal quelque part pendant la récitation, il vaut mieux arrêter immédiatement la récitation pour la Petite Maison, et réciter quelques fois DA BEI ZHOU pour vous-même.
  • Avant toute récitation de la Petite Maison, nous vous conseillons de réciter quelques fois DA BEI ZHOU pour vous donner plus de force.

 

*Bien qu’il n’existe pas d’ordre imposé pour réciter les soutras/mantras de la Petite  Maison, il est conseillé de les réciter de la manière suivante : d’abord réciter au moins 7 fois DA BEI ZHOU, ensuite 3 fois DA BEI ZHOU, avant de réciter chacun des autres soutras/mantras, puis terminer les fois restantes de DA BEI ZHOU. Les Petites Maisons ainsi récitées sont bien renforcées et protégées par l’énergie de DA BEI ZHOU.

 

Ex.

D’abord DA BEI ZHOU 9 fois

Ensuite DA BEI ZHOU 3 fois + XIN JING 49 fois

Puis DA BEI ZHOU 3 fois + QI FO MIE ZUI ZHEN YAN 87 fois

Puis DA BEI ZHOU 3 fois + WANG SHENG ZHOU 84 fois

Et pour finir DA BEI ZHOU 9 fois

 

  • Vous pouvez réciter à la suite les soutras/mantras de plusieurs Petites Maison, ou réciter une Petite Maison en plusieurs fois durant la même journée ou en plusieurs jours.
  • Principe à retenir : penser bien à envelopper chacune de vos récitations par le DA BEI ZHOU, c’est-à-dire de commencer et de terminer les récitations par quelques reprises de DA BEI ZHOU. Ce dernier mantra peut être celui d’une Petite Maison ou celui de vos devoirs quotidiens.
  • Si les conditions ne vous permettent pas de les réciter de cette manière, ce n’est pas dramatique non plus. Concentrez-vous bien et calmez-vous, il suffit que vous les récitiez avec un cœur pur et confiant.

 

II.2.5 Remplissage de la Petite Maison

Rappel : la feuille de papier pour la Petite Maison doit être impérativement de couleur JAUNE, couleur du soleil.

 

Couleur de stylo pour remplir la Petite Maison :

  • Écrire le nom de l’esprit/la personne à qui vous l’offrez, votre signature ainsi que la date uniquement au stylo NOIR ou BLEU ;
  • Dessiner uniquement à l’intérieur de chaque petit rond un petit point ROUGE.
  • Veillez à tout écrire bien clairement, nettement, et à ne jamais dépasser le cadre de la feuille ou les petits ronds.

 

Faire des points rouges sur la feuille :

  • Vous pouvez soit inscrire un point dans le petit rond correspondant après avoir récité une fois tel soutra/mantra, soit inscrire autant de points que de soutras/mantras récités. Par exemple, on peut faire d’un coup les 84 points des 84 fois de WANG SHENG ZHOU à la fin de la récitation de la totalité de ce mantra.
  • Faire uniquement des points à l’intérieur des petits ronds, il ne faut pas faire de croix, de croches, ni remplir complètement les petits ronds de couleur.
  • Il vaut mieux réciter quelques soutras/mantras de plus que de moins !!

 

*Attention : il ne faut JAMAIS marquer de point avant la récitation !!

Cas des  Petites Maisons invalides :

  • Oubli de signature, date, et le nom complet du receveur ;
  • Mauvais marquage des points ;
  • Points marqués correspondant à une récitation non effectuée ;
  • Manque même d’un petit coin ou une ligne du cadre de la forme (chaque feuille de la Petite Maison devrait contenir la forme d’une petite maison complète).

 

OFFERT à XXX :

  • Sur la colonne droite de la Petite Maison, vous marquez avec stylo NOIR ou BLEU à qui vous offrez la Petite Maison à l’endroit indiqué sur l’exemple.
  • Si vous utilisez la version anglaise, il faudrait écrire en anglais ; si vous adoptez la version chinoise, il faudrait écrire en chinois. Mais vous marquerez votre nom toujours en français.

 

Ex :

1. Pour le Créditeur de Karma de XXX (nom complet de la personne à qui la Petite Maison sera offerte)

Version anglaise :

 

house_0_en

Traduction/exemple en français :

house_0_fr

2. Pour les bébés avortés ou perdus dans une fausse couche

* « Enfant de XXX» : généralement, XXX s’agit du nom complet de la mère. Si vous avez récité les soutras/mantras de la Petite Maison pour vous-même, vous marquerez votre nom complet après « Offert à » et « Offert par ».

Version anglaise :

house_1_en

Traduction/exemple en français :

house_1_fr

3. pour les créditeurs de karma du logement de XXX

Version anglaise :

house_2_en

Traduction/exemple en français :

house_2_fr

4. Pour les personnes décédées

On écrit « XXX (nom complet du défunt) », ou « Grand père XXX (nom complet du grand père décédé) »,  « Oncle XXX (nom complet de l’oncle décédé)… pour les décédés de la famille ou les amis décédés.

Il n’est pas obligatoire de préciser la relation entre le défunt et la personne.

Version anglaise :

house_3_en

Traduction/exemple en français :

house_3_fr

Remarque :

Nous vous proposons ici des exemples en français pour que vous puissiez mieux comprendre la signification de chaque terme.

La Petite Maison en version chinoise a un effet meilleur, ensuite c’est la version en anglais. Nous vous conseillons dans ce livre d’utiliser la version anglaise. Si vous préférez la version chinoise, vous pourrez contacter votre ami(e) par qui vous avez su la pratique.

*Pour l’instant, il n’existe pas de Petite Maison en version française qui soit effective.

* Mais, vous écrivez toujours les noms des personnes en français.

*Nous vous conseillons de remplir la Petite Maison en suivant strictement l’exemple.

 

 

Signature :

  • Sur la colonne gauche de la feuille, la personne qui a récité les soutras/mantras écrit de sa main uniquement son nom complet à l’endroit correspondant et de la manière comme indiqué sur l’exemple.
  • Vous pouvez bien sûr l’écrire en français !
  • La signature de l’auteur devrait être faite une fois que la récitation d’une Petite Maison est terminée.

 

 

Date :

  • La date devrait inscrite de la manière comme indiqué sur l’exemple.
  • Vous marquez soit la date du jour où vous terminez la récitation de la Petite Maison, soit celle du jour où vous brûlez la Petite Maison.
  • La date est celle qui est marquée sur le calendrier en usage en France (au lieu du calendrier lunaire).

 

 

Nom complet :

  • Pour une offrande à un défunt, il suffit de marquer le nom complet qu’il utilisait avant sa mort ;
  • Pour les vivants, que ce soit la personne à qui la Petite Maison est offerte ou la personne qui récite les soutras/mantras, on utilise généralement le nom complet officiellement inscrit dans le registre/livret de famille.
  • Cependant, pour ceux qui ont changé de nom/prénom depuis moins d’un an, il faut d’abord procéder à la « Formule pour changement de nom » avant toute récitation de la Petite Maison, et signer la Petite Maison avec le nouveau nom.
  • Vous pouvez changer de nom d’usage dans votre vie quotidienne, sans que le nom inscrit sur les papiers administratifs le soit aussi. Dans ce cas, après avoir procédé à la Formule, vous écrivez le nom complet utilisé réellement sur la Petite Maison, au lieu de celui du livret de famille.

 

 

II.2.6 Prier avant la récitation :

  • Vous pouvez prier juste avant de réciter la Petite Maison, selon l’usage de cette Petite Maison.

 

Ex :

Que le Bodhisattva de la Grande Compassion me bénisse, moi XXX (votre nom complet), et m’aide à transmettre les Petites Maisons à YYY (nom complet de la personne à qui la Petite Maison sera offerte).

 

 

II.2.7 Lieu de la récitation

  • Le meilleur endroit, calme, propre et bien rangé, est souvent chez soi.
  • Trouvez un moment calme chez vous afin de pouvoir réciter tranquillement. Il vaut mieux d’éviter les dérangements de toutes sortes.

 

*Si, au cours d’une récitation, vous êtes obligé d’aller traiter une affaire urgente, dire une fois « OM LAI MU SUO HE ». Après, reprendre la récitation en commençant une nouvelle fois par « OM LAI MU SUO HE ».

 

 

II.2.8 Manière de réciter :

Généralement, la meilleur manière de réciter les soutras/mantras est de les prononcer avec une douce voix, pas trop forte, ni si faible qu’on n’entende plus rien. Vous pouvez bien sûr les réciter avec une voix plus forte ou les méditer simplement, mais il pourrait y avoir des effets secondaires sur votre santé.

 

Pensez bien à commencer chaque soutra/mantra par son titre complet.

Ex.

Le titre complet de DA BEI ZHOU est QIAN SHOU AIQN YAN WU AI DA BEI XIN TUO LUO NI ;

Celui de XIN JING est BO RUO BO LUO MI DUO XIN JING ;

Celui de WANG SHENG ZHOU est BA YI QIE YE ZHANG GEN BEN DE SHENG JING TU TUO LUO NI.

 

Si vous ne lisez pas de chinois, ce n’est pas grave, il vous suffit de bien réciter les textes selon la transcription PINYIN des caractères, l’effet sera le même.

Vous pouvez également réciter 3 à 7 fois le BU QUE ZHEN YAN après la récitation, au cas où vous n’auriez pas bien prononcé tous les mots.

Ce serait mieux si vous pouviez retenir par cœur les soutras/mantras.

 

*Attention : éviter d’oublier des mots ou des phrases au cours de la récitation.

 

 

II.2.9 Délais de récitation et conservation de la Petite Maison :

  • Vous n’êtes pas obligé de réciter tous les soutras/mantras d’une Petite Maison en une journée. Généralement, vous pouvez la terminer en environ une semaine.
    • Nous vous conseillons de conserver les Petites Maisons récitées dans une enveloppe rouge, ou bien de les envelopper dans un morceau de tissus rouge afin de garder l’énergie des textes récités.

II.2.10 Brûler la Petite Maison

 

Procédé :

  1. Allumez le feu sur le coin où vous avez inscrit le nom de la personne à qui la Petite Maison sera offerte, en disant : Que le Bodhisattva de Compassion me bénisse / Nan Mo DA CI DA BEI GUAN SHI YIN PU SA (en chinois).
  2. Il est recommandé d’utiliser le feu d’une lampe pour brûler, sinon une allumette ou un briquet feront l’affaire.
  3. Le brûlage se fait dans une assiette creuse posée par terre ou sur un petit tabouret devant/à côté de l’autel. (Veuillez ne pas la mettre sur l’autel.)
  4. Il ne faut ni parler, ni penser à autre chose, ni réciter de soutras/mantras pendant le brûlage, mais vous pouvez continuer de dire « Que le Bodhisattva de Compassion me bénisse ».
  5. Après avoir brûlé toutes les Petites Maisons les unes après les autres, on se prosterne devant le Bodhisattva et on le remercie ainsi :

 

Ex.

Que le Bodhisattva de Compassion me protège et me bénisse, que je sois en bonne santé, que je ne rencontre pas de danger, que le Bodhisattva m’aide à transférer les Petites Maisons à XXX. Que le Bodhisattva reçoive toute ma gratitude.

 

 

Matériel pour le brûlage :

  • Une assiette creuse neuve en porcelaine (JAMAIS de bol), entièrement blanche, dans laquelle on dépose la Petite Maison en feu. Jamais de récipient en métal pour cet usage.
  • Une paire de baguettes ou une pince (ceci peut être en métal) pour saisir la Petite Maison pendant le brûlage. Il vaut mieux ne pas tenir la Petite Maison avec les doigts pendant cette opération.
  • Briquet ou allumette si vous n’avez pas de lampe sur un autel ou si vous n’avez pas dressé d’autel chez vous.

 

*Attention :

  • Brûlez chaque Petite Maison l’une après l’autre.
  • Veillez à ce que chaque Petite Maison soit complètement brûlée, sans que reste le moindre petit coin, avant d’en commencer une autre.
  • Les cendres sont à ramasser dans une enveloppe/feuille de papier pliée, et à bien envelopper avant d’être jetées à la poubelle. Ne jamais disperser les cendres dans l’air, par terre, ni les jeter dans l’égout/évier/chasse d’eau…
  • L’assiette peut être lavée après le brûlage.

 

*En temps normal (quand vous n’avez ni de cauchemar, ni de défunt vu en rêve, ni de bébé avorté à aider, ni de maladie grave/étrange, ni de malchance répétitive, ni de bruit bizarre chez vous…), vous ferez mieux de ne pas brûler plus de 5 Petites Maisons par jour. En temps normal, le nombre de Petites Maisons à offrir est lié avec le nombre du LI FO DA CHAN HUI WEN récité quotidiennement (voir page 33).

*Vous pouvez cependant en brûler plus de 5 lorsque le nom de la personne défunte à qui les Petites Maisons seront offertes est précisément indiqué, ou spécialement pour un Créditeur de Karma vu en rêve.

*Vous pouvez aller jusqu’à 499 Petites Maisons par jour dans des cas bien spéciaux, par exemple une maladie critique. Auxquels cas, veuillez vous renseigner auprès des amis-pratiquants d’expérience ou le secrétariat de Maître LU.

*Généralement, il est fortement déconseiller de brûler des Petites Maisons dans un temple !

 

*Attention :

  • Il ne faut jamais brûler une Petite Maison vide !
  • Il ne faut jamais brûler une Petite Maison dont la récitation n’est pas encore terminée.

 

 

Les heures idéales pour le brûlage:

  • Les heures idéales : 8h00, 10h00, ou 16h00
  • Il est possible de brûler des Petites Maisons aux autres moments d’une journée ensoleillée.
  • Il vaut mieux éviter les jours nuageux ou pluvieux, mais le brûlage reste possible dans des cas particulier ou des cas d’urgence.

 

 

Détails rituels :

Pour mieux présenter les détails de la pratique, nous vous proposons deux rubriques :

Avec autel chez soi

Sans autel chez soi

 

(a) Avec autel chez soi

Allumer la/les lampe(s), brûler de l’encens pour inviter le Bodhisattva à venir, puis rendre un culte au Bodhisattva :

 

  1. Se prosterner devant l’image du Bodhisattva,
  2. Annoncer l’invitation au Bodhisattva 3 fois, comme suit : Que le Bodhisattva de la Grande Compassion me protège et me bénisse (ou en chinois : Gong Qing DA CI DA BEI JIU KU JIU NAN GUANG DA LING GAN GUAN SHI YIN PU SA)
  3. Porter les Petites Maisons dans les paumes et les soulever légèrement au-dessus de la tête, et les déposer ensuite sur l’autel,
  4. Prier ainsi : Que le Bodhisattva de la Grande Compassion m’aide, moi XXX, à transférer ces Petites Maisons à YYY (nom complet du receveur).
  5. Brûler les Petites Maisons l’une après l’autre.

 

 

(b) Sans autel chez soi

Procédez au brûlage plutôt sur une terrasse, un balcon, à côté de la fenêtre du salon ou dans le jardin.

 

  1. Brûler « l’encens de cœur » (voir page 43) :
  2. D’abord imaginer que vous allumez l’encens,
    1. Imaginez que vous voyez le Bodhisattva dans un ciel bleu, devant qui vous vous inclinez,
    2. Prier 3 fois comme suit : Que le Bodhisattva de la Grande Compassion me protège et me bénisse (ou en chinois : Gong Qing DA CI DA BEI JIU KU JIU NAN GUANG DA LING GAN GUAN SHI YIN PU SA),
    3. Réciter ensuite 1 fois DA BEI ZHOU, puis 1 fois XIN JING,
      1. Porter les Petites Maisons dans les paumes et les soulever légèrement au-dessus de la tête,
      2. Imaginez que vous voyez le Bodhisattva dans un ciel bleu, devant qui vous vous inclinez,
      3. Prier ainsi : Que le Bodhisattva de la Grande Compassion m’aide, moi XXX, à transférer ces Petites Maisons à YYY.
      4. Brûler les Petites Maisons l’une après l’autre.

 

*Vous pouvez demandez à quelqu’un de votre famille de brûler à votre place les Petites Maisons que vous avez récitées.

Le membre de votre famille prie alors ainsi :

Ex.

Que le Bodhisattva de la Grande Compassion protège et bénisse ZZZ (votre nom complet), et l’aide à transférer ces Petites Maisons à YYY (nom complet du receveur).

 

 

II.2.11 Petites Maisons d’épargne

  • Lorsque tout va bien, nous vous conseillons de réciter des Petites Maisons pour les mettre de côté : ainsi vous créez un compte d’épargne des Petites Maisons. Plus vous en avez de côté, plus vous serez tranquille en cas de coup dur.
  • Une fois terminée la récitation de la Petite Maison, signez-la obligatoirement, mais uniquement de votre nom complet. N’écrivez le nom complet de la personne à qui la Petite Maison sera offerte et la date du jour que le jour du brûlage.
  • Vous les conserverez dans une enveloppe ROUGE ou les envelopperez soigneusement dans un tissu rouge, puis vous les garderez dans un endroit sûr.

 

Avant de commencer, priez ainsi :

Ex.

Que Guan Yin, Bodhisattva de la Grande Compassion, témoigne : moi XXX, récite maintenant des Petites Maisons d’épargne.

 

Ex.

Puisse Guan Yin, Bodhisattva de la Grande Compassion, être témoin des récitations que moi XXX récite maintenant afin qu’elles soient des Petites Maisons d’épargne.

 

 

*Vous pouvez très bien aider quelqu’un en lui offrant quelques unes de vos Petites Maisons d’épargne, mais pensez bien à laisser inscrire le nom du receveur et la date par la personne elle-même. Généralement, si cette personne n’y croit pas du tout ou qu’elle ne récite pas du tout de soutras/mantras, l’effet de vos Petites Maisons sera minime.

 

*Nous vous conseillons de bien vous soigner (la santé, la carrière, la vie quotidienne…), mais il est aussi très important d’aider les autres selon vos capacités. Il se pourrait que, après avoir présenté la Porte du Dharma à quelqu’un qui ne le connaissait pas et qui n’a pas encore l’intention de réciter les soutras/mantras, vous ayez besoin de brûler quelques Petites Maisons après votre retour chez vous. Par cet acte de bonne volonté, vous goûtez la grande joie d’aider. Le Bodhisattva vous garde et vous bénisse dès que vous en parlez aux autres. Beaucoup de personnes ressentent même sur le moment cette bénédiction.

 

 

II.2.12 En cas d’erreur

Si les points ou d’autres contenus sur la Petite Maison ne sont pas correctement marqués, il suffit de la plier en petits morceaux, de l’envelopper dans un morceau de papier, de la mettre à la poubelle et de remplir une nouvelle Petite Maison, en disant :

 

Que le Bodhisattva de la Grande Compassion soit témoin (ou en chinois : Na Mo DA CI DA BEI GUAN SHI YIN PU SA), que cette Petite Maison est mal marquée, je la supprime donc et recommence sur une autre feuille de Petite Maison.

 

*Il ne faut jamais brûler les Petites Maisons mal marquées, vides, ou en cours de récitation!!

 

 

II.2.13 Attention :

Certaines pratiques traditionnelles asiatiques telles que le brûlage des monnaies de papier et des offrandes ne sont plus à recommencer lorsque vous avez brûlé des Petites Maisons pour les défunts, cela pourrait nuire à l’effet des Petites Maisons.

 

 

II.2.14 Combien de Petites Maisons faut-il pour les cas indiqués ci-dessous ?

Les nombres de Petites Maisons indiqués sont donnés pour référence.

 

  • Mal étrange dans le corps, non diagnostiqué par le médecin :

Il faut 7 à 9 Petites Maisons pour le « Créditeur de Karma de XXX ».

 

  • ii) Cancer :

Votre récitation quotidienne doit comprendre DA BEI ZHOU 49 fois, et LI FO DA CHAN HUI WEN 7 fois.

Il faudra beaucoup de Petites Maisons, pour le « Créditeur de Karma de XXX (son nom complet) ». Commencer par au moins 49 Petites Maisons pour le premier brûlage, et continuer d’en offrir, au moins 7 par 7, jusqu’à la guérison.

En même temps, faire des vœux et libérer des vies.

 

  • iii) Colère sans raison (nervosité, instabilité émotionnelle, exigence maladive)

Il faut 7 à 9 Petites Maisons pour le « Créditeur de Karma de XXX ».

 

  • iv) Bébés avortés (volontairement ou non),

Pour chaque bébé, il faut au moins 7 à 21 Petites Maisons (parfois plus), offertes à « l’enfant de XXX (le nom complet de la femme) ».

*Pensez-y notamment en cas de conflits familiaux fréquents, malaise sans raison, de santé fragile ou de mauvais caractère des enfants, d’avortements spontanés et de fausses couches à répétition, car vous pourriez bien facilement perdre des embryons fécondés sans le savoir !

 

  • v) Maux de tête ou fièvre

Il faut 7 à 9 Petites Maisons pour « Créditeur de Karma de XXX ».

 

  • vi) Des bruits étranges chez soi, des pannes curieuses d’appareils ménagers, des canalisations trop fréquemment bouchées… (des ennuies sans cesses)

Il faut 7 à 9 Petites Maisons pour « Créditeur de Karma de la maison/appartement de XXX ». XXX désigne le nom complet de la personne qui est soit le propriétaire du logement, soit le locataire.

 

  • vii) Personne décédée récemment

Il faut au moins 49 Petites Maisons pour chaque membre de famille (parents, grands-parents…) durant 49 jours juste après le décès (vous les brûlerez 7 par 7 tous les 7 jours).

« Petites Maisons offertes à YYY (nom complet du défunt) ».

 

  • viii) Personne proche décédée vue en rêve

Il faut 7 Petites Maisons pour YYY (son nom complet).

*Cependant, si vous souhaitez l’envoyer dans un monde de niveau plus élevé, il faudra au moins 21 Petites Maisons pour chaque transfert entre les mondes.

 

  • ix) Personne inconnue vêtue en noir vue en rêve (inconnue ou vaguement connue)

Il faut 4 Petites Maisons pour le « Créditeur de Karma de XXX (votre nom complet) ».

 

*Généralement, pour chaque débutant, il faut 4 à 10 Petites Maisons pour leur(s) créditeur(s) de Karma au commencement de la pratique.

 

Combien de Petites Maisons faut-il brûler en temps normal ?

En temps normal, c’est-à-dire que vous n’avez pas de rêves signifiants, ni de bruits bizarres chez vous, ni de bébés perdus à aider, ni d’ennuies étranges à répétitions… lorsque tout va bien, le nombre de Petites Maisons à offrir est indiqué ci-dessous pour référence.

*Si vous récitez quotidiennement 1 fois le LI FO DA CHAN HUI WEN, il faudra 1 à 2 Petites Maisons par semaine,

*Si vous récitez quotidiennement 3 fois le LI FO DA CHAN HUI WEN, il faudra 2 à 3 Petites Maisons par semaine,

* Si vous récitez quotidiennement 5 fois le LI FO DA CHAN HUI WEN, il faudra 3 à 5 Petites Maisons par semaine,

*Si vous récitez quotidiennement 7 fois le LI FO DA CHAN HUI WEN, il faudra 5 à 7 Petites Maisons par semaine.

 

 

 

II.2.15 Comment peut-on savoir que les problèmes sont résolus ?

1) Appel à l’émission radiophonique de Maître LU (voir page 65 )

Comme les pratiquants du monde entier l’appellent au cours de cette émission, il n’est donc pas évident de l’avoir directement, mais les exemples suivants vous permettent d’obtenir une échelle de référence

 

2) Si vous êtes dans les cas suivants :

  • Vous ne souffrez plus là où le mal étrange se produisait.
  • Pour les bébés avortés, si vous rêvez de bébé/enfant(s) avec une ou plusieurs des caractéristiques suivantes :

bien vêtu(s), souriant(s), dans un landau/poussette, faisant la queue dans/à la sortie d’une crèche, jouant joyeusement, dans une ambiance bonne et assez lumineuse… (Tous vos bébés ne font pas forcément de signe, ou vous ne recevez pas forcément les signes de tous vos bébés !)

  • Si vous rêvez de personnes proches bien vêtues dans un endroit lumineux et agréable, cela veut dire qu’elles ont reçu vos Petites Maisons et ont été transférées dans un monde plus élevé.
  • Il n’y a plus de bruits étranges ou tout fonctionne à nouveau normalement chez vous. Vous vous sentez mieux/bien.

 

 

II.2.16 Transférer pour le compte des animaux (y compris les poissons et les fruits de mer)

  • On aide les personnes décédées avec la Petite Maison, alors que pour les animaux, on récite plutôt le WANG SHENG ZHOU.

Ex.

108 fois pour un bœuf

49 fois pour un cochon, un mouton, un rat, une souris, un lapin

7 fois pour un poulet, un poisson, un crabe

3 fois pour une crevette

1 fois pour une fourmi, un moustique, un coquillage.

 

 

 

*Où se procurer des Petites Maisons ou un exemplaire de Petite Maison

  • Lien sur le net, dossier en PDF : English
  • Vous pouvez également demander à la personne qui vous a offert ce livre, ou écrire un e-mail à l’adresse suivante : [email protected]